Comment décider avec sang- froid

Il est plus facile d’analyser les faits après les avoir notés.

« Un problème bien posé est à moitié résolu ».

Charles Kettering

Comment poser un problème ?

La manière de définir un problème (la porte n’est pas assez grande dit l’ourson, tu as trop mangé dit le lapin) oriente, influence sa solution. Celle-ci découle de l’angle sous lequel le problème est posé.

Si l’on va voir un neurologue pour un mal de dos, le traitement prescrit ne sera pas celui d’un rhumatologue. Pour cette raison, les spécialistes médicalesconsidèrent le même mal différemment.

Par conséquent, il faut communiquer votre idée d’une manière qui correspond aux schémas (représentation mentale) des décideurs.

Il faut se poser deux questions importantes et tenter d’y répondre :

  • Qu’est-ce que je redoute exactement ? (conséquences  qui en découlent)
  • Que puis-je faire pour y échapper ? (les différentes solutions possibles)

Pesez tous les faits puis décidez.

De la décision à l’action

Notez tout d’abord les solutions possibles puis leurs conséquences probables. C’est grâce à cette méthode que vous pouvez prendre une décision avec sang-froid.

A partir du moment où vous avez pris une décision raisonnée fondée sur des faits indiscutables, passez à l’action.

Comment éliminer 50% de votre stress professionnel

Previous Post
Newer Post

Leave A Comment